Comment tondre le contribuable !

Il semble que les administrations travaillent avec des logiciels qui ne savent faire que des additions. La soustraction mais surtout le « annule et remplace » ne sont pas prévu.

Le râleur en a déjà évoqué le problème dans son billet : De qui se fiche l’URSSAF ? Voilà la suite…

Cet organisme ne veut rien entendre. La préposée demande de fournir la déclaration de revenus pour prouver que l’erreur vient bien de chez eux. Vous faites une nouvelle fois le déplacement pour lui apporter le précieux document… Et là, sa collègue vous dit : « Ah non, cela ne suffit pas, il nous faut la copie du bilan »…

Restons zen ! Vous l’aurez… Vous l’envoyez, et une quinzaine de jours plus tard vous recevez une lettre de l’URSSAF qui répond à votre lettre recommandée du moi de juin (et nous sommes en septembre), vous disant : « Votre demande n’est pas recevable, vous devez envoyer des justificatifs pour étayer celle-ci » …

Euh… On fait quoi là ? On plastique l’URSSAF ?

En même temps vous recevez une lettre de la RSI (Sécurité Sociale pour les indépendants), vous disant : « Vous me devez encore des sous »… Ben oui, on a régularisé vos revenus de 2007 et donc vous êtes encore redevable d’un montant de cotisations.

Passé le choc, d’autant que 2 mois auparavant vous avez reçu un chèque de leur part vu que vous aviez trop payé, vous vous apercevez que le montant des revenus pris en compte ne sont pas bons. Et comment ont-ils obtenu ce montant ? Là, c’est surréaliste.

Come-back : Deux mois auparavant vous recevez un remboursement de trop perçu sur le montant des cotisations. Revenus pris en compte : 30 000 €… Or les revenus de 2007 étaient de 25 000… Vous écrivez donc disant : « Merci pour le chèque mais mes revenus de 2007 étaient de 25 000 €, donc vous m’en devez encore » 😉

Au lieu de faire un « annule et remplace », on fait une addition. Conclusion, le rappel de cotisations, sur lequel on vous rajoute des frais pour retard de paiement (ben oui, il y a pas de petites économies), est basé sur des revenus de 25 000 + 30 000 = soit 55 000 € ! Rien que ça !

Déjà, le problème de l’URSSAF est basé sur le fait qu’au lieu de faire une soustraction (comme indiqué sur la déclaration unique des revenus), ils ont fait une addition, mais la RSI fait pareil !

Si a chaque réclamation on rajoute les montants, bientôt on va être redevable de l’impôts sur la fortune !

J’en ai marre des administrations !

This entry was posted in Administration and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Comment tondre le contribuable !

  1. Pingback:Une relation durable ça change la vie… Oui, mais de qui ?

  2. VALLOIS FABRICE says:

    Bonjour,

    je suis gérant majoritaire,je me prends un revenu annuel de 54000 € en 2009
    J’ai acheté des parts de la societe avec un crédit personnel (125 000)remboursement mensuel 1 200 € par mois, j’ai payé de l’IR sur les 54 000 €
    2009 la RSI réclame 9800 €, 2007 2008 2009 2010 le rsi me réclame plus de 25 000 € pour 2010, à payer en 2010, je fais plus de 200 H par mois, une voiture, une maison à payer, un investissement lourd pour la societe 250 000 €) dont je suis caution pour 50 000€
    En 2009 une perte d’activité pour la société,
    Je me pose la question pourquoi je travaille, y en marre de ce système de nivelage, en France on gagne plus à être faignant, à savoir pleurer, à être un assisté, les notions de courage, goût du travail, la passion de métier. Je pense à m’installer dans un pays où la réussite n’est pas jalousée et distribution au faignant, notre travail ou notre prise de risque est notre récompense, et non pas une distribution obligatoire.

    un français qui en a marre et qui va bientôt larguer les amarres !

    Prendre des risques pourquoi faire ?

  3. Chris says:

    Bonjour,

    C’est ça, j’ai une amie qui a même problème que toi.

    RSI, ne la lâche pas, du véritable harcèlement pour des sommes qu’elle ne doit pas.

    D’ailleurs, on lui réclame des cotisations supérieures aux revenus qu’ils lui ont inventés.

    Et l’huissier, passe, passe, on donne un peu mais gaffe, car eux les organismes étatiques, ils ont tous les droits, même celui de te piquer tout ton frique sur ton compte sans se préoccuper si tu as des enfants à nourrir.

    Car bien sûr, ces bonnes nouvelles là, arrivent toujours le vendredi, oui c’est le jour de promenade des huissiers (qui n’exécute que leur travail).

    De te réclamer 30 000€ de cotisations alors que tu as eu un bénéfice de 3 500€ alors que tu n’as que 200€ sut ton compte tu flippes.

    Chercher l’erreur.

    De plus, concernant les travailleurs indépendants, ils ont décidés de tout regroupés en matière de cotisations sociales pour que ce soit plus simple pour nous.

    Prévoyons pour plus tard, car le jour venu de demander notre part de retraite, RSI aura je pense déposer son bilan.

    C’est grave, quoi que tu fasses, courrier simple, recommandée, coursier, huissier, ils ne prennent jamais aucuns courrier en compte.

    Je pense que chez RSI (réseau social des incompétents), les employés ne viennent pas travailler avec leur cerveau.

    Je pense, que les courriers prennent directement le chemin de la poubelle sans passer par la case départ.

    Effectivement, il n’y a qu’une seule chose à faire dans ce cas, tu auras gain de cause et ce cas là seulement, c’est de saisir le tribunal administratif et je pense que c’est fait express, comme ça si tu payes et que tu abandonnes parce que tu en a marre, c’est gagné
    Pour eux.

    C’est ça la mentalité des administrations, c’est une mentalité bien à part, et c’est pour ça que nous ne pourrions pas y travailler.